Archives du mot-clé ido

How the « internet of things » will replace the web


Comment l’Internet des Objets va remplacer le Web… et comment j’adhère à ce principe a 100%.

Publicités

Ville intelligente : polémique et inquiétude autour de l’informatisation et des suppressions d’emplois


Qu’il n’en déplaise, l’arrivée massive des objets connectés dans les prochaines années va avoir un impact majeur sur l’emploi dans les organisations touchées, que ce soit celles qui se numérisent plus ou bien celles qui fourniront produits et services.

La récente déclaration du Maire Labeaume sur la Ville Intelligente et les suppressions d’emplois a mis en émoi bien du monde dans le secteur des technologies et municipaux,  et auprès d’autres personnes qui s’inquiètent des retombées de l’informatisation sur l’emploi.

Mais le but de l’informatisation est bien d’améliorer la compétitivité des organisations, de fournir des services à plus grande échelle et mieux adaptés à chacune des clientèles visées. Il va de soit que des métiers disparaitront, que de nouveaux émergeront. il y aura toujours des laissés pour compte, mais à chaque révolution industrielle il en est ainsi.

Qu’en a t’il été quand on a eu besoin de moins de charbon?…

Pour réfléchir sur les impacts, les conséquences et peut-être mieux comprendre de quoi parte-t’on quand on évoque els objets connectés, je vous invite à lire (ou relire) le dossier paru dans Le Soleil, auquel j’ai eu grandement la chance de participer dans la réflexion et les contenus.

Par ailleurs je vous invite à lire ce post que j’avais publié il y a quelques mois sur les bouleversements que l’arrivée des objets connectés vont apporter dans les milieux professionnels.

Étude de Telus et IDC sur les objets connectés au Canada


Telus et IDC ont entamé une étude entre mars et avril 2014 auprès de plus de 200 moyennes et grandes entreprises au Canada.

Selon l’étude, 77% des déploiements IdO au canada sont considérés comme stratégiques et/ou tactiques, 13% sont vus comme une transformation d’entreprise.

Pour en découvrir un peu plus (en anglais) http://www.itworldcanada.com/article/it-working-with-business-units-on-internet-of-things-canadian-survey/95468

La voiture entièrement automatisée de Google en action!


La voiture entièrement automatisée de Google en action!

Belles avancées technologiques dans le domaine de l’automatisation  des moyens de locomotion. je me questionne juste sur la fiabilité des systèmes de contrôle…. si jamais les serveurs Google plantent et que je suis dans la voiture, sans moyen de contrôler le véhicule (pédales, volants, etc.) je fais quoi?

Le sol intelligent : des routes et autres aires vues autrement


https://www.indiegogo.com/projects/solar-roadways

Possiblement que vous avez vu le reportage à la télévision ce mercredi. Sinon, voici une innovation qui pourrait révolutionner la façon dont on concevrait nos routes dans un futur très proche… et sans aucun doute beaucoup plus que nos routes, en fait, toute aire de surface sur laquelle nous pourrions nous trouver autant à pied que dans un moyen de locomotion. C’est la révolution des sols :).

Le franco-allemand RIOT veut devenir le Linux des objets connectés


Voir l’article suivant : http://www.usine-digitale.fr/article/le-franco-allemand-riot-veut-devenir-le-linux-des-objets-connectes.N263710

Les objets connectés une fois de plus font la une des magazine et s’affirment comme les technologies de demain et sans aucun doute une manne pour les spécialistes des TI.

Ainsi, le système d’exploitation open source RIOT (« R » pour « real time » et « IOT » pour « internet of things »), issu de la recherche académique en France et en Allemagne, a l’ambition de devenir le système d’exploitation de référence des objets connectés. Quand on sait que l’Allemagne, en partenariat avec la Grande-Bretagne a affirmé que l’IoT est au cœur de ses préoccupations en matière de développement stratégique économique et sans aucun doute un des moyens privilégiés de la relance économique européenne, on risque de voir dans les prochains mois pas mal d’innovations. 

Et avec le nouvel l’Accord Economique et Commercial Global (AECG) Canada-Union Européenne, on peut s’attendre à un déferlement d’entreprises spécialisées IoT sur notre continent nord-américain.

À suivre…