Archives pour la catégorie Web

Les 10 technologies émergentes de 2014, selon le MIT


Les 10 technologies émergentes de 2014, selon le MIT

De la mobilité aux drones, de la puce neuromorphique à l’impression 3-D d’ultra haute précision, etc…. à lire et garder de côté.

Publicités

L’Internet des Objets, vu par Fujitsu (article en anglais)


L’Internet des Objets, vu par Fujitsu (article en anglais)

Un article fort intéressant sur la vision de Fujitsu et pourquoi inéluctablement notre société doit prendre le pas vers l’Internet des Objets. Même s’il y a un peu de partisanerie dans ce dossier – normal Fujitsu vend depuis longtemps des produits et solutions TI en lien avec l’IoT -, il n’en demeure pas moins que l’Internet des Objets n’est plus une vision, mais notre Demain qui est déjà bien là. Mais pas forcément structuré ni organisé, surtout chez nous au Québec, contrairement à l’Europe qui le finance avec de gros projets.

Internet des Objets : faire l’autruche ici quand ailleurs cela devient un levier de développement économique.


De l’urgence de prendre position sur un plan économique qui s’articule autour de l’IoT…

15 milliard d’objets connectés entre eux en 2014 dans le monde, près de 100 milliards prévus en 2020/25. Selon une étude de l’Idate : « En termes de croissance, l’Internet des objets connaîtra un taux annuel moyen de 41% entre 2010 et 2020, suivi par les terminaux communicants avec 22% et le M2M avec 16%. ». Du reste, en France, dans son étude, « La dynamique d’Internet : prospective 2030 », le Commissariat général à la stratégie et à la prospective identifie l’Internet of Things comme un secteur prioritaire.

Les gouvernements allemands et britanniques ont annoncé dernièrement une entente stratégique pour soutenir le développement autour de l’IoT/IdO, et pas plus tard que le 27 mars dernier, AT&T, Cisco, GE, IBM et Intel ont annoncé une une initiative commune afin d’accélérer la standardisation – problématique que j’évoquais dans un article précédent – de ces objets et choses connectées, initiative soutenue par les pouvoirs publics américains.

Et pendant  ce temps ici?

Personne n’évoque la possibilité de positionner notre développement économique autour de la capacité qu’offre ce marché pour nos industries. Et pourtant, une campagne électorale est selon moi la meilleure période pour proposer des initiatives nouvelles capables de développer une synergie profitable entre nos industries manufacturières et technologiques. Non on attend que les industries françaises notamment, aidées par le gouvernement français et l’Union européenne arrivent en force au Québec avec toute l’expertise nécessaire pour prendre position sur notre territoire, On favorise l’industrie du jeu, on promeut le Web 2.0 (hey c’était en 2007 cette époque!) et on ignore l’avenir déjà bien présent! Et pourtant il y a des initiatives locales, non soutenues…

L’Internet des objets, un grand bouleversement du monde des TI en devenir


Que ce soit pour l’avenir de l’informatique, la formation, les métiers, l’accès à l’information, la sécurité et nos modes de vie, l’Internet des objets est sans aucun doute un grand bouleversement.

Le « Machine to machine » (M2M) n’est pas nouveau! Petit retour en arrière…

  • 1845 : En Russie, premiers circuits de transmission de données (entre le Palais d’Hiver du Tsar et son quartier général des armées). Ce sont les débuts de la télémétrie.
  • 1934 : À Chicago, première présentation d’un modèle de domotique lors de la « Century of Progress Fair »
  • 1973 : IBM réalise les premiers ordinateurs capables de contrôler 128 caisses enregistreuses (IBM 3650 et 3660 store systems)
  • 1989 : premier système de télémédecine opérable par les lignes de téléphonie standard lancé par medPhone Corporation. 1 an après le système fonctionne via des lignes de téléphonie sans fil.

Lire la suite L’Internet des objets, un grand bouleversement du monde des TI en devenir

L’internet des objets : quoi faire avec cette « bêbête » là? – partie 3


L’Internet des objets : vers un eldorado économique?

Il est indéniable que l’internet des objets va offrir de nouveaux modèles d’affaires, à tous les niveaux de la chaine de production, et créateur de valeur ajoutée pour chacun.

Si l’on en croit les grands analystes de notre monde tels que Gartner, Forrester, IDC et consorts, l’internet des objets devraient permettre de mettre en relation d’ici 2012 plusieurs milliards d’objets sur notre planète d’un bout à l’autre et communicant en temps réel et 24/7 ensemble. Une étude de Cisco prévoit même que 99,4% des objets physiques seront connectés et de nouveaux seront inventés. Soit un marché représentant 14 000 milliards de dollars. On peut penser aux systèmes de santé connectés bien sûr, au transport automobile, aérien et fluvial, à la domotique et à tout ce qui touche le monde du sport et des loisirs.

Lire la suite L’internet des objets : quoi faire avec cette « bêbête » là? – partie 3

L’internet des objets : quoi faire avec cette « bêbête » là? – partie 2


Deuxième partie sur quoi faire autour de l’internet des objets. Dans l’article précédent j’ai abordé les sujets de la collecte d’information, de leur analyse et quels domaines pourraient être porteurs d’initiatives.

Cette seconde partie va aborder l’optimisation des processus et le contrôle, en considérant tous les gains réalisables à partir des objets et systèmes interconnectés.

Partie 2 : L’automatisation et le contrôle

Comment faire en sorte que les données puissent être à la base de l’automatisation et du contrôle de l’intelligence d’affaires et influencer autant les décisions que la modification des processus, dans l’objectif d’améliorer les produits, les façons de faire et la productivité et ainsi permettre à des systèmes automatisés de s’adapter à des situations complexes. Lire la suite L’internet des objets : quoi faire avec cette « bêbête » là? – partie 2

Et si l’internet des objets était un moyen de dynamiser notre économie québécoise?


Les objets connectés ne sont pas seulement des objets existants auxquels on donne la faculté de se connecter à Internet. Ce sont des objets conçus spécifiquement pour être connectés à Internet et proposer de nouveaux services et créer de l’information.

La conception et la fabrication de ses objets repose bien plus sur une nouvelle conception de notre mode de vie. De la maison connectée à la ville intelligente en passant par des systèmes de santé facilité et les objets de loisirs, il y a là tout un pan de l’économie québécoise à stimuler.

Du design à la conception et la production, cette nouvelle industrie crée une chaîne de valeur sans pareil et pourrait permettre à notre économie, nos talents et notre savoir-faire de créer une nouvelle synergie économique au Québec. On pourrait aisément imaginer un plan économique au Québec « objets connectés » qui permettrait de stimuler le savoir faire de nos régions. Il s’agirait de rapprocher les compétences des lieux de conception et de création, de tests et de production.

Peut-être une idée à proposer à notre ministre du Conseil du Trésor, Stéphane Bédard, qui n’est jamais le dernier à promouvoir les technologies au Québec… Le Québec a les entreprises, les idées, la main d’oeuvre, il ne reste qu’à ajouter une peu de bonne volonté et un soupçon de vision pour la société de demain.